L’esprit d’un artiste ukiyo-e.
Les techniques des
artisans de Edo.

La naissance du mouvement impressionniste peut être attribuée au génie d’un artiste ukiyo-e de Edo (aujourd’hui Tokyo), Katsushika Hokusai.
Les formes de ses célèbres séries de peintures,
les Trente-Six Vues du Mont Fuji, ont été installées comme des byoubu, des paravents traditionnels, une technique qui permet aux artisans de Edo de subsister.
Ces HOKUSAI BYOUBU sont des chefs-d’œuvre de l’art de Tokyo, entremêlant beauté et technique pour donner de l’éclat et de la valeur à la vie de tous les jours.

HOKUSAI HOKUSAI
Trente-Six Vues du Mont Fuji

Trente-Six Vues du Mont Fuji : Coucher de soleil à travers le pont de Ryōgoku
depuis la rive de la Sumida à Onmayagashi (The Sumida Hokusai Museum)

Même les maîtres de
l’impressionnisme étaient
attirés par l’artiste génie
ukiyo-e de Edo

Dans leur quête de nouvelles formes d’expression, les artistes occidentaux du 19ème siècle ont été attirés par le Japon.
Cela a donné naissance au « japonisme » en Europe. Parmi les artistes les plus connus de cette époque, aucun n’a attiré plus d’attention que Katsushika Hokusai.
Ses puissantes compositions et couleurs vives, ainsi que le style qu’il employait pour dessiner la nature, les gens, la vie quotidienne, les fantômes et le monde qui l’entourait, eurent un impact immense sur l’impressionnisme de Degas et Van Gogh, ainsi que dans d’autres domaines de l’art occidental.

La valeur du travail de Hokusai,
vue à travers les Trente-Six Vues du Mont Fuji

Les Trente-Six Vues du Mont Fuji est un chef-d'oeuvre de Hokusai qui représente le majestueux Mont-Fuji du Japon dans ses diverses expressions selon chacune des saisons et régions. La peinture la plus célèbre,
La Grande Vague de Kanagawa, représente une vague prise à un moment qui ne pouvait qu’être photographié avec une vitesse d’obturation de 1/10'000 de seconde. Réalisé à l’époque où la photographie n’existait pas,
ce travail illustre le sens d’observation extraordinaire de Hokusai ainsi que son pouvoir d’imagination.

Hokusai est né et a grandi dans
l’arrondissement de Sumida à Tokyo

Hokusai a vécu plus de 90 ans dans l’arrondissement de Sumida, dans l’est de Tokyo.
Il a peint de nombreux emblèmes locaux, tels que la rivière Sumida et le pont de Ryogoku. Il est dit que Hokusai a déménagé 93 fois en tout. Ce nombre témoigne parfaitement de la curiosité qui animait continuellement sa recherche de nouvelles idées.

Directeur, The Sumida Hokusai Museum KIKUTA Hiroshi

Directeur,
The Sumida Hokusai Museum

KIKUTA Hiroshi

Kinsai byoubu (paravent gaufré de feuilles d’or): Feuille nanasai colorée et pin dorée (KATAOKA BYOUBU)

Kinsai byoubu (paravent gaufré de feuilles d’or): Feuille nanasai colorée et pin dorée (KATAOKA BYOUBU)

BYOUBU Paysage de travail

Meubles d’intérieurs fabriqués à la main par des artisans comme adorés depuis plus de 1300 ans

Les byoubu sont des tissus d'ameublement japonais traditionnels qui ont été utilisés comme des paravents et cloisons depuis de nombreux siècles. La caractéristique la plus remarquable des byoubu est leurs plis en accordéon.
Le byoubu représente, par exemple, le sens artistique japonais dans la manière dont sa forme peut s’exprimer de différentes façons en l’ouvrant à des angles différents.
La collaboration d’artisans spécialisés dans la fabrication de cadres en bois, de papier, de l’enduit des bords,
et l’installation est nécessaire pour réaliser le courronnement de cette technique artistique traditionnelle.

Byoubu traditionnel japonais utilisant les
caractéristiques uniques du papier japonais (washi)

Alors que les byoubu sont originairement venus de Chine au Japon, ils ont évolué de façon unique au Japon. Par exemple, la technique consistant à utiliser des charnières en papier pour connecter les cadres en bois est propre au Japon. De plus, lorsque les artisans japonais montent les peintures, ils distinguent méticuleusement les caractéristiques de chaque type de papier, ajustant la quantité d’eau utilisée pour humidifier le papier en conséquence. Cela permet au papier d’être monté avec précision. L’expérience et l'intuition de l’artisan sont indispensables dans la réalisation de l’art traditionnel byoubu.

L’unique magasin spécialisé
en byoubu à Tokyo

KATAOKA BYOUBU, qui est en activité dans l’arrondissement de Sumida à Tokyo depuis trois générations, réalise méticuleusement chaque byoubu à la main. Nous voulons que nos byoubu se démarquent dans les intérieurs de style japonais ainsi que dans les intérieurs de style occidental. Ce souhait est le but de notre quête pour de nouvelles possibilités pour le byoubu.

Représentant de la direction, KATAOKA BYOUBU Tokyo Meister KATAOKA Kyoichi

Représentant de la direction,
KATAOKA BYOUBU
Tokyo Meister

KATAOKA Kyoichi

Contact about Hokusai Byoubu

+81-3-3622-4470

Monday~Saturday AM11:00~PM5:00 
Closing: Sunday and a public holiday

We have small Byoubu museum, please let us know before you visit us.
If you would like to purchase byoubu, please contact us. We are only compatible with English.

Contact us